Le bûcher de la Confrérie

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

pour un titre

Message par maryrhage le Lun 15 Oct - 14:16

Coucou

La je pense a toute celle qui galère pour trouver un titre, Mesdemoiselles j'ai la solution :

http://www.omerpesquer.info/untitre/index.php


Voila donc j'ai testé pour notre fic Am et voila ce que ça donne (pas sur qu'on le garde celui la) :

"les atrocités de ma tête"

Bon ça peux peut être aidé on sait jamais...

maryrhage

Age : 32
Date d'inscription : 25/06/2012
Messages : 506
Points : 513

http://vampiresetrockstars.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Gagaelle le Lun 15 Oct - 19:03

MDR J'ai test et je tombe sur : "Autobiographie des livres". J'aime assez je dois dire. Essayons un autre...
Le malheur des éditeurs / La méthode des deuils / Hygiène des intimes / L'abomination des meurtriers / L'art de l'idiot / La cupidité des avant garde / La constitution des catastrophes / L'école du crocodile / Le départ des songes... Argh stop !!! Merci Mary

Gagaelle

Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2012
Localisation : L'Autre Côté
Messages : 1378
Points : 1407

http://le-blog-de-gds.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Avec mon Pseudo lol

Message par Kahinna le Dim 21 Oct - 10:16


Kahinna

Age : 42
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : dans la piaule avec V et Z
Messages : 386
Points : 480

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par maryrhage le Dim 25 Nov - 17:33

Alors peut etre que je suis folle, mais je ne pense pas, alors dites moi POURQUOI JE SUIS A -5 ET POURQUOI JE NE PEUX PLUS AJOUTER OU ENLEVER DES POINTS ?????????????????

maryrhage

Age : 32
Date d'inscription : 25/06/2012
Messages : 506
Points : 513

http://vampiresetrockstars.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Clem le Dim 25 Nov - 17:39

Moi j'ai mis des -1 car je supporte pas qu'on orthographie mal beurk.
Et car tu peux le faire qu'une fois par jour mary

Clem

Age : 29
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Bordeaux
Messages : 207
Points : 222

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Gagaelle le Dim 25 Nov - 17:50

Clem a écrit:Moi j'ai mis des -1 car je supporte pas qu'on orthographie mal beurk.
Et car tu peux le faire qu'une fois par jour mary
Pareil ^^ Mais c'est parce que ton "Burk" suivait l'un de mes com' vilaine Razz

Gagaelle

Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2012
Localisation : L'Autre Côté
Messages : 1378
Points : 1407

http://le-blog-de-gds.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LETTRE OUVERTE

Message par HDM61 le Jeu 3 Jan - 19:01

Madame HDM61 et consœurs,


Il a été porté à ma connaissance que
vous vous étiez laissées aller à des
débordements tout à faits inconvenants sur un blog à la réputation douteuse
concernant ma défunte cliente, alias « LA VIEILLE QUI VOULAIT FAIRE SON TESTAMENT », lesquels propos, tant oraux qu’écrits, sont de nature à
porter gravement atteinte à titre posthume à son intégrité.



Je tiens à vous le dire sans
ambages : cela est inacceptable !!! En tant qu’exécutrice
testamentaire, je ne puis tolérer plus longtemps une telle ignominie et il
m’appartient donc de rétablir un semblant de vérité.



Je suis profondément choquée, pour
commencer, par l’emploi de l’adjectif « cacochyme » (1) utilisé pour
désigner ma cliente. J’eusse cent fois préféré un terme qui ne prêtât pas le
flanc aux plaisanteries scabreuses auxquelles vous n’avez manifestement pu
résister (cela sans nul doute en raison de votre nature intrinsèque (2) -
mais je ne m’étendrai pas sur le sujet). En effet, bien que d’un âge très
avancé, ma cliente ne souffrait pas comme vous l’avez à maintes fois insinué d’écoulements de matières fécales non
contrôlés. Je vous concède cependant bien volontiers que sa sexualité l’ayant
très jeune classée dans la catégorie des « sadiques-anaux » (3),
l’utilisation intensive de cet orifice aurait pu entrainer un relâchement des
sphincters (4). Cela reste cependant sujet à spéculation et je ne me hasarderai
pas à émettre la moindre hypothèse à ce propos, faute de preuves tangibles et
de première main. Je reste donc septique face à cette hypothèse autant que scatostrophée par votre outrecuidance (5).



Vous auriez pu, n’eussiez-vous été
si promptes à vous gausser de ma cliente, utiliser un terme plus policé, tel
que valétudinaire (6), synonyme tout à fait convenable de mon point de vue. J’ai
bien peur de devoir incriminer en la circonstance votre désinvolture sur votre
propension à sauter au plus facile, comme sur le reste d’ailleurs me suis-je
laissé dire. Mais, là encore, je préfère rester discrète…



Je passerai sur les inqualifiables
insinuations concernant les relations entre ma cliente défunte et son fils. Ou
encore entre son fils et son majordome, ou entre elle-même et son majordome ou
toute autre imbrication générée par vos
esprits dénaturés, y compris celles incluant des représentants des espèces
canine, féline ou piscicole. Je n’ai pas
souvenance que vous ayez poussé le vice à compromettre l’espèce avicole mais
n’en serais pas plus étonnée. Quoi qu’il en soit, ces élucubrations sont du
plus haut ridicule et ne méritent pas qu’on
s’y attarde.



(…)



En conséquence, il vous est
désormais interdit d’évoquer de quelque façon que ce soit le nom du fils de la
VIEILLE QUI VOULAIT FAIRE SON TESTAMENT ou
de ladite vieille elle-même, sous peine de représailles vigoureuses et dont les
conséquences, soyez-en assurées, seraient au
plus haut point désagréables. Je me suis laissée dire qu’un empalement
très particulier avait été évoqué….



Un accord de confidentialité vous
sera donc adressé très prochainement et je ne saurais trop vous conseiller de
le signer de bonne grâce. Il me déplairait de devoir renforcer cette injonction
par des mesures de coercition plus vigoureuses.



Pour finir, le bruit circule que l’une
d’entre vous nourrit quelque velléité de s’installer dans un pays aux
températures propices à réfréner ses ardeurs. Puis-je vous suggérer de lui
faire profiter d’un tarif de groupe en saisissant toutes autant que vous êtes l’occasion
de l’y accompagner ? Je pourrais vous indiquer les noms de quelques
compagnies aériennes tout à a fait compétentes. En fonction de l’évolution de
la situation, je pourrais pousser l’amabilité à affréter un charter tout
spécialement.



Dans l’espoir de ne plus vous
entendre.



L’avocate de la VIEILLE QUI VOULAIT
FAIRE SON TESTAMENT.



Petite Lexique :


(1) Cacochyme : en mauvaise santé,
affaibli
(2) Intrinsèque : qui est propre, essentiel à une chose
(3) Sadique-anal : (psychanalyse) relatif à un stade de développement de
la libido, organisée autour de la zone anale et caractérisée par des pulsions
sadiques
(4) Sphincter : (anatomie) muscle en forme d’anneau qui ferme ou resserre
un orifice du corps
(5) Outrecuidance : impertinence, confiance exagérée en soi, fatuité
(6) Valétudinaire : qui a une santé chancelante



HDM61 : pour ma part, je vais plaider la folie passagère et les effets d'un traitement médical....

HDM61

Age : 55
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : FRANCE
Messages : 509
Points : 560

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Gagaelle le Jeu 3 Jan - 20:04

oO "Pauvre" vieille

*larguée cependant, car j'ignore tout de l'identité de cette vieille femme et de cette avocate acariâtre* Razz

Gagaelle

Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2012
Localisation : L'Autre Côté
Messages : 1378
Points : 1407

http://le-blog-de-gds.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par maryrhage le Jeu 3 Jan - 20:30

Heu HDM comment as tu osé t'en prendre a une petite vieille qui voulait faire son testament ??? affraid

Je trouve ça intolérable honte sur toi.... Twisted Evil

maryrhage

Age : 32
Date d'inscription : 25/06/2012
Messages : 506
Points : 513

http://vampiresetrockstars.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par HDM61 le Jeu 3 Jan - 20:43

maryrhage a écrit:Heu HDM comment as tu osé t'en prendre a une petite vieille qui voulait faire son testament ??? affraid

Je trouve ça intolérable honte sur toi.... Twisted Evil

Eh, moi j'y suis pour rien. Je voulais juste rendre service et raconter une histoire...

HDM61

Age : 55
Date d'inscription : 08/12/2012
Localisation : FRANCE
Messages : 509
Points : 560

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par CopGirl le Sam 5 Jan - 20:26

Avec du retard je clique sur le lien des livres et voici ce que j'obtiens :



morte de rire, est ce à dire que je vais me faire egorger dans un parking souterrain, j'espere pas, si vous avez plus de nouvelles vous saurez ou chercher, et pas en cercle!

avec mon prenom, je tombe sur "les besoins de la terre" et "la chute des souverains" avec une photo de rouge enneigé pour le premier, et une photo de route mouillée pour le second!!!!!!!!!!!!!!!

En gros je suis sur une route et je glisse... Evil or Very Mad

CopGirl
Admin

Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2012
Localisation : Caldwell
Messages : 729
Points : 942

http://ladaguenoire.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par maryrhage le Lun 7 Jan - 12:21

Coucou les folles,

Je fait appel a votre générosité légendaires, je suis un peu faignante et surtout je ne sais pas dans quel tome regarder. Voila j'aurais besoin d'une description assez complète de l'appart de V au Commodore, je sais c'est beaucoup mais vous mesdemoiselles fan de V devait bien le connaitre non ? Je compte sur vous merci par avance.

maryrhage

Age : 32
Date d'inscription : 25/06/2012
Messages : 506
Points : 513

http://vampiresetrockstars.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

le commodore

Message par Kahinna le Lun 7 Jan - 14:07

Comme ça en melangeant mes petites neurones :
le commodore est fait d'une seule piece
murs / plafond / sol en marbre noire
une salle de bain
3 murs vitrés donnant sur la terrasse
un king size ( jamais utilsé)
des chandelles partout noires
table avec courroies en X
chaines attachés au murs
placard avec les instruments
un bar et un comptoir
J'espere que ca pourra t'aider

Bises

Kahinna

Age : 42
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : dans la piaule avec V et Z
Messages : 386
Points : 480

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par maryrhage le Lun 7 Jan - 16:34

oui énormément merci Kahinna Very Happy

maryrhage

Age : 32
Date d'inscription : 25/06/2012
Messages : 506
Points : 513

http://vampiresetrockstars.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Gagaelle le Lun 7 Jan - 20:45


Voici tout les détails réunis dans les tomes 1 à 9 de la Confrérie de la Dague Noire concernant l'agencement des appartements du Commodore, plus particulièrement celui de Vishous et de ses accessoires. En espérant que cela serve à toutes celles qui comptent nous faire rêver avec leurs fan-fic...



Tome 3


L’ascenseur de Vhengeance donne directement dans le vestibule de son appartement terrasse. Il occupe la moitié du 30ème étage du bâtiment qui surplombe L’Hudson River et tout Caldwell. L’appartement est constitué de larges baies vitrées et est donc inutilisable dans la journée, mais parfait pour la nuit.


Tome 4


V possède un loft et se matérialise directement sur la terrasse du 30ème étage. Une rambarde lui permet de se pencher et de regarder en contrebas du gratte-ciel et de voir les gens rentrés dans le hall. Le précipice est de 300 m.
Une clef en or lui permet d’ouvrir la porte de son loft. Dès qu’il y pénètre il est accueilli par la pénombre et allume les chandelles par pensée. Murs, sols et plafonds sont tous noirs, l’absence de lumière absorbe toute source lumineuse. Un vrai meuble : le lit géant recouvert de draps en satin noir. Un chevalet de torture ayant une surface dure et des entraves est très apprécié par Vishous. Suspendus à côté de celui-ci se trouve des accessoires : « lanières de cuir, verges, bâillons boule, collier à pointes, fouets, et des masques ». Les masques sont pour l’anonymat des corps qu’il ligote, Vishous ne voulant voir que les instruments de « ses pratiques déviantes » lorsqu’il domine une ou deux femmes en même temps.
Les chandelles ont la cire noire et la flamme rappelle la couleur de cheveux blonds au vampire.


« Les murs, le plafond et le marbre au sol étaient entièrement noirs dans l’unique et immense pièce. De même que les centaines de chandelles qu’il pouvait allumer à volonté. La seule chose méritant le nom de meuble était un immense lit qu’il n’avait jamais utilisé. Le reste était du matériel. La table avec les courroies. Les chaines attachées au mur… (Ces chaines s’enroulent grâce à un mécanisme => voir tome 9 et comme V est soulevé les bras tendus au dessus du sol il est possible de deviner la hauteur minimale du plafond) …Les masques et les bâillons. Les fouets, les cravaches, les menottes. Un placard plein de pinces à seins, de clips, et d’outils métalliques. Tout était destiné aux femelles ».


6 portes vitrées coulissantes pour Vhengeance.


Tome 5


Bâtiment Commodore, dernier étage, aile sud-ouest, au centre de Caldwell. Il se trouve à dix rues du club de Vhengeance. Des baies vitrées permettent à Fhurie de voir l’intérieur sans entrer.


Lorsque Jane arrive, elle sort de la voiture que Fritz à garer devant une entrée de service d’un « immeuble de briques » où se trouvent une « lourde porte en métal portant l’inscription « privé » en lettres blanches » et une rampe en béton menant à une plate-forme de chargement. « L’endroit était propre comme peuvent l’être les immeubles urbains à peu près entretenus. Autant dire que c’était légèrement sordide, mais qu’il n’y avait pas d’ordures qui traînaient ». Jane monte « la volée de marches en béton attenante à la rampe ». La porte métallique s’ouvre sans clé juste avec la barre de poussée. Vishous et Jane se retrouvent dans un long couloir qui mène à un monte charge. Une note des gérants de la propriété affichée sur le mur en béton : Jane devine qu’ils sont dans « la luxueuse résidence du Commodore ».


Le dernier étage, du moins la moitié appartient à Vishous. « Ils entrèrent dans un ascenseur de service au sol de linoléum usé, éclairé par des lampes protégées par une grille. » Ils ne rentrent pas par l’entrée principale, car cela « n’est pas assez discret ». L’ascenseur se met en marche après une secousse et seule la paroi permet de se tenir. « L’ascenseur s’arrête brutalement et que la porte s’ouvre. Le vestibule était ordinaire, juste deux portes et une sortie sur un escalier. Le plafond était haut, dénué de toute décoration et la moquette chinée lui rappela celle des salles d’attente des hôpitaux. » Ils remontent ensuite le couloir et il sort la clef d’or pour entrer dans l’obscurité complète. « Et puis l’endroit sentait bon, une odeur citronnée qui indiquait un nettoyage récent. »


L’espace semble vaste à Jane et d’autant plus qu’une simple bougie noire s’allume au coin le plus reculé de la pièce à 10 m environ. « Une autre bougie s’alluma, celle-ci à l’autre bout de ce qu’elle constata être une pièce immense ».


« Viszs se versa de la vodka et s’assit sur le lit. De l’autre côté de la pièce, la table était couverte de cire de bougie durcie, de sang et autres fluides de leurs différents orgasmes ». La table est métallique. Il nettoie la table avec sa main.


« Manello habitait au Commodore, une résidence d’appartements luxueux, mais ce n’était pour lui qu’un vestiaire, en fait, un truc décoré par Nike. Il y avait son équipement de sport, un lit et une cafetière. Ouah, c’était vraiment l’appartement d’un mec. Et d’un mec qui kiffait le sport. Encore un peu, et on se serait cru à Décathlon. L’endroit lui rappelait la Fosse. Elle parcourut son séjour, regardant ses DVDs, ses CDs, et ses magazines. Oui, il s’entendrait très bien avec Butch et V. : tout comme eux, il avait manifestement un abonnement à vie à Sports Illustrated. Et à l’instar des deux frères, il gardait les anciens numéros. Et puis il ne crachait pas sur l’alcool, mais il avait un faible pour le Jack Daniels plutôt que pour la vodka ou la bière ». Manny habite au 27ème (tome 9).


Guide


Le Commodore, luxueux gratte-ciel.


Tome 7


Appartement de Vhengeance côté Est. « Elle alla voir son père en lui apportant son traitement, puis se dématérialisa sur le trottoir devant le Commodore— ce gratte-ciel en plein centre-ville, près du fleuve. Vu d’en bas, son ombre était celle d’une immense falaise ultramoderne, et Ehlena fit frappée par le contraste entre cet immeuble haut-de-gamme et la misérable maison de plain-pied qu’elle louait.


Mince, vivre dans cette tour verre-et-acier devait coûter cher. Très cher même. Et Vhengeance avait l’appartement le plus convoité, au dernier étage. »


Le lit de Vhengeance à aussi des draps de satin noir. « Le centre-ville n’était pas un endroit qu’elle connaissait bien. Elle se raidit quand ils dépassèrent le quartier où s’élevait la superbe tour, le Commodore, où elle avait jusqu’ici toujours retrouvé Vhengeance. » « Elle se revit avec lui sur la terrasse du Commodore, à regarder la ville étalée à leurs pieds, dans cet appartement étincelant tout de glace et de chrome ».


Tome 8


Caldwell était à 45 minutes au nord des Queens.


Tome 9


« Le centre-ville de Caldwell avait plusieurs gratte-ciel immenses. Mais le plus somptueux d’entre eux était le Commodore. Haut de 30 étages, il surplombait la forêt de verre et d’acier. À l’intérieur, les soixante appartements étaient de la classe de Donald Trump : Tout en marbre, avec des chromes brillants, du matos haut-de-gamme et une architecture audacieuse ».


« Dans l’avenue St Francis, il prit à gauche, et se dirigea vers le centre-ville, vers le Commodore. »


« Une fois à Caldwell, Butch gara l’Escalade dans le parking souterrain du Commodore, et prit l’ascenseur qui montait tout en haut du gratte-ciel. »


« Pour pénétrer dans le domaine privé du vampire : La carte magnétique du garage, la clé en argent de l’ascenseur privé, et celle en cuivre pour les verrous des portes blindées ». L’ascenseur s’ouvre avec un petit « ding » discret. Le panneau clignotant « Accès autorisé » se trouve à sa sortie. La porte de l’appartement de V est un lourd panneau métallique. Une alarme y est. L’interrupteur général offre une très grande luminosité.


« L’étalage d’outils en métal et en cuir est sur le mur ». Des échos d’un mur à l’autre, jusqu’au plafond, résonnent lorsque Butch marche avec ses bottes de combat. Dans un angle se trouve des menottes qui pendent du plafond, au bout de lourdes chaînes. « Il n’y avait aucune protection à l’intérieur de l’acier. Au contraire. Il sentait des pointes de métal. Qui devaient se planter comme des dents dans la chair ». « Dans la cuisine, sur le comptoir en granit. »


Les chandelles noires sont plantées sur leurs torchères. Les murs sont en laque noir et le plancher en marbre noir.


« Viszs regardait les innombrables surfaces vitrées qui faisaient tout le tour de son appartement ».


Il faut traverser le salon jusqu’au bar.


« Viszs fut projeté en avant, contre le mur situé derrière sa table de « travail ». »


Lorsque V est maintenu par les chaînes il est face aux fenêtres.


« Ses canines se plantèrent dans la balle de mousse qui lui écartelait les mâchoires. Puis le flic serra les lanières à l’arrière, si fort que les boucles métalliques s’incrustèrent dans sa peau de son crâne ».


« Un corset hérissé de pointes. Ce truc n’avait pas besoin d’être enfilé par les bras. Il se plaçait autour du torse, le métal transperçant la peau quand les courroies de cuir étaient attachées. Butch serra d’abord celle au niveau du sternum de Viszs, puis les autres, une par une, en descendant, le long des côtes, du ventre, des hanches ». La douleur est crescendo. « Le bâillon et le corset avaient tous les deux les anneaux de métal accrochés tous les centimètres » => Les attachés ensembles force V à avoir la tête penchée. Il est possible de faire tourner la personne enchainée sur elle-même pour la désorienter, mais la pris au sol est trop faible pour que la victime bouge d’elle même. « Les choses passaient l’une après l’autre devant ses yeux : La porte d’entrée la table en bois Butch le lit les fenêtres… Puis tout recommençait : Butch...


Le flic était devant le mur où s’étalaient les fouets et les chaînes ». « Vu que Viszs n’avait plus aucun moyen de bouger la tête, il répondit de la seule manière possible : Avec la pointe de ses pieds, qu’il agita sur le sol ».


Sur le mur : fouets, martinets, lanières, des pinces et autres instruments métalliques qui peuvent s’appliquer aux seins, aux chevilles, aux bras, à la gorge…


« Un masque complet, un capuchon sans aucun trou ni pour les yeux, ni pour les oreilles, ni pour la bouche. Il était en cuir, chaque morceau bardé de fer. La seule façon de respirer là-dedans venait de deux fentes situées à l’arrière. Aucun rayon de lumière ne filtrait à l’intérieur ».


Pour l'instant c'est tout ^^
PS : Désolée pour le flood occasionné.


Gagaelle

Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2012
Localisation : L'Autre Côté
Messages : 1378
Points : 1407

http://le-blog-de-gds.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par CopGirl le Lun 7 Jan - 20:57

Merci gaga!

une question le tome 9 est sorti en fr? parce que il y a viszs dans ton extrait, et le 8 vient que de sortir ...

sinon le détail des clé me fait rire, un coup il y a une clé en or et ensuite c'est une clé en cuivre, au fil des tomes ça s'appauvrit..........!

CopGirl
Admin

Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2012
Localisation : Caldwell
Messages : 729
Points : 942

http://ladaguenoire.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par maryrhage le Lun 7 Jan - 21:04

Wahou !!! merci gaga Very Happy

maryrhage

Age : 32
Date d'inscription : 25/06/2012
Messages : 506
Points : 513

http://vampiresetrockstars.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Gagaelle le Lun 7 Jan - 21:47

Pour le tome 9 il s'agit d'une traduction réalisée par une fan, je crois. Je pourrais te la transmettre via Skype si tu l'as désire.

Le tome 9 est obligé de citer V, vu ce qu'il lui arrive... Mais je ne spolierais pas (quoi que tu as déjà du le lire en VO).
Non au spoil ! D'où ce découpage en tome ^^

De rien Maryrhage !

Gagaelle

Age : 25
Date d'inscription : 23/08/2012
Localisation : L'Autre Côté
Messages : 1378
Points : 1407

http://le-blog-de-gds.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Kahinna le Mar 8 Jan - 12:49

Concernant le tome 9...Il n'est pas sortie ma belle...pas encore en tout cas

Mais tu as les liens ebook chez Anne jusqu'au 10
Gaga superbe boulot que tu as fait là

Bises

Kahinna

Age : 42
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : dans la piaule avec V et Z
Messages : 386
Points : 480

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par gladamoule le Dim 6 Mar - 22:59

Oh merci Gagaelle pour tous les détails de l'appart ! Very Happy  j'avais pas la foi d'aller tout chercher dans les bouquins et j'en avais besoin. *^*  mici mici  *coeur sur toi*
:3

gladamoule

Age : 18
Date d'inscription : 28/07/2015
Localisation : paris
Messages : 46
Points : 46

http://gladamoulefic.forumactif.org/login

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par gladamoule le Mer 9 Mar - 0:21

Pourquoi j'ai l'impression que y'a jamais personne de connecté...?  :S

gladamoule

Age : 18
Date d'inscription : 28/07/2015
Localisation : paris
Messages : 46
Points : 46

http://gladamoulefic.forumactif.org/login

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par CopGirl le Sam 2 Avr - 20:11

Les gens ont decidé de bouger,il y a toujours de nouvelles series,les filles étaient intéressé par la serie psy changeling à un moment donné,moi meme j'ai fini par la lire et c'est de la romance paranormale donc ça ressemble à la confrerie exceoté que ce sont des lougs garous et leopard à la difference de vampire.

CopGirl
Admin

Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2012
Localisation : Caldwell
Messages : 729
Points : 942

http://ladaguenoire.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par gladamoule le Sam 2 Avr - 20:59

Oui je sais (d'ailleurs cette série est géniale) mais c'est dommage. Sad
J'adorais vous lire et je voulais participer aux prochaines discussion, faire connaissance tout ca, mais y'a personne... Sad c'est dommage.
(et ce sont pas des loups garous, ce sont des félins même si y'au ne meute de loup plus tard) Mad

gladamoule

Age : 18
Date d'inscription : 28/07/2015
Localisation : paris
Messages : 46
Points : 46

http://gladamoulefic.forumactif.org/login

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bûcher de la Confrérie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum