FIC HOT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FIC HOT

Message par Kahinna le Mer 13 Fév - 9:50

…HOT !


Fantasmes
-          
Continues j’aime ce que tu me fais
-          Comme ça
-          Ouiiiiiiii
Butch continua à lécher, il adorait ça…Avoir du  plaisir, donner du plaisir…Incroyable comme on pouvait se sentir vivant quand la personne que vous aimez vous le prouvait par ses gémissements, hurlements de plaisir, ses frissons, ses tremblements. Il murmura.
-          Ne bouge pas !!
-          Ahhhhh Butch !
-          Ne bouges pas ou j’arrête !!
Butch se coula contre ce corps chaud, mon dieu c’était divin…Son odeur lui montait à la tête. Il n’en pouvait plus. Il voulait s’enfoncer dans ce corps magnifique, fait pour lui. Lui seul. Sa fragrance se déchaina dans les airs, se collant à l’être aimé, marquant son appartenance.
-          Tu es à moi, tu le sais ! Dis-le !
-          Oui, je suis à toi…
-          Humm…Bien !! C’est chaud, ton corps m’affole comme un dingue…Je veux te prendre, te remplir, je veux te marquer…Tu me laisseras faire, hein ?
-          Ouiiiiiii...Je t’appartiens
Butch remonta légèrement, ses canines étaient sorties au maximum. Il colla sa bouche contre son cou, éraflant légèrement la peau…Faisant bondir le corps collé contre lui. Mais il maintenant son emprise, l’immobilisant.
Son sexe était dur, impatient de connaitre cette félicité. Ses dents douloureuses. Il n’arrivait plus à tenir. Il l’enfonça sa queue, dans cette douceur suave, faisant rugir le pyrochant, le sien, à lui, le faisant trembler.
-          Mon dieu, c’est trop bon, j’adore comme tu me serres. Quand je suis en toi, je suis au paradis… Non, ne bouges pas où je vais exploser…
Il essaya de reprendre sa respiration, tenta de se calmer, mais son sang rugissait dans ses veines. Ses reins bouillonnaient. Il allait décharger trop vite. Mais il voulait que ça soit une apothéose pour eux deux. Alors, il se retint.
Il bloqua ses mains sur les hanches, et ressortit légèrement, laissant seulement son gland. Titillant son pyrochant. Provocant. La sueur coulait sur son visage, rendant ses mains moite.
Il sentit son regard sur lui, meurtrier. Un sourire salace naquit sur ses lèvres ! Mon dieu comme il aimait ça, rendre cette personne folle de désir, la faire supplier de continuer. L’obliger à crier de désir. Faire monter son impatience à son maximum, jusqu’à la limite où le plaisir se confond avec la douleur...Oh Oui ! Il adorait ça. Les muscles intérieurs faillirent avoir raison de lui, le pressant, l’obligeant à aller plus loin, plus vite, plus fort…
Il devint comme fou. Se lâchant complètement. Et il se mit à aller et venir. Il entendait les cris, sous son assaut. Mais il était incapable de se retenir. Le corps sous lui tremblait, et Butch goutta chacun de ses frissons, lui faisant monter sa température, le faisant rugir, hurler de plaisir…Mon dieu c’était fantastique, incroyable…Il ne voulait plus arrêter, il voulait continuer encore et encore…
Il explosa. Il eut l’impression que son corps éclatait en million d’étoiles.
-          Mon dieu V….
 
HOT  II
V avait chaud, très chaud…
Debout face au canapé, il admirait le flic en train de rêver. DE LUI !
Il avait tellement envie de se coller à son pyrochant. Il savait que ce qu’il faisait n’était pas bien…Mais là, il ne pouvait pas s’en empêcher. Alors il regardait ce corps trembler, ces hanches s’agiter. Ce sexe s’allonger. Il voulait continuer à regarder, à lire dans son esprit. Mais surtout il voulait que ce fantasme devienne réalité.
Putain, le mec avait des idées, oh que oui ! Mais ce connard de flic ne les mettait pas en pratique dans la vie réelle. Oh non !
Dans la vie réelle, le flic était collé à son pouf, lui faisant des mamours. C’en était gerbant tellement. Alors que dans ses rêves, c’était lui qui avait la première place, et quelle place. Enflure !
Et lui, condamner à ne vivre que par ses rêves ! Par procuration.
Pourquoi ? Parce que ce connard de flic était incapable d’assumer le fait qu’il avait envie d’un mâle. De LUI.
Il avait envie de se rapprocher et de lui en décoller une. Mais non, il restait là, comme un con, à regarder ce mâle fantasmer sur lui, à voir ce corps désiré frissonner pour lui et lui seul.
Putain de flic. Comme il lui faisait mal.
Il sentait sa queue se tendre. Il savait que ses yeux étaient remplis de luxure. Ses canines étaient complètement sorties. Voulant marquer le vampire. Il voulait boire son sang, il voulait…tellement de choses irréalistes !
Alors, il restait là. Incapable de se détourner. Pire, incapable de sortir de l’éprit de Butch. Sachant que le flic lui en voudrait à mort pour ça. Mais merde, lui aussi voulait un peu de plaisir.
Son coté pervers appréciait de voir qu’il n’était pas le seul à vivre par fantasmes. Il sourit cyniquement. Ca restait du domaine du rêve…
Sa main s’était posée inconsciemment sur sa protubérance. Non, il ne pouvait pas faire ça. Pour le coup c’était vraiment pervers. Mais sa queue avait pris le contrôle.
Il se déboutonna, son sexe sorti comme un diable de sa boite.
Debout, face à Butch endormi, il commença à se caresser. Sa main montait et descendait doucement le long de sa hampe rigide.
Rien à foutre de ce qui se passerait si Butch se réveillait. Il devait faire cesser cette douleur. Il avait besoin de se soulager, avant de devenir complétement fou, et de faire quelque chose qu’il pourrait regretter…Comme sauter sur le flic.
Il serra encore plus sa queue. Il faillit hurler, mais seul un gémissement sortit de ses lèvres serrées. Il avait envie de prendre la main du flic et de la coller à son sexe. Cette vision lui arracha un feulement. Il prit sa couille, la serrant doucement. Une onde de chaleur le traversa.
Putain, il était qu’un sale pervers, à se branler devant son pote endormi. Mais, il n’arrivait pas à arrêter. Il sentait son orgasme monter. Il écarta légèrement ses jambes, et sa main prit plus d’ampleur. Il fantasmait sur le gout du flic. Il tira  sur le gland rouge et mouillé. Ses hanches bougèrent d’elle mêmes. Par la vierge scribe, c’était bon, trop bon ! Il en voulait plus. Il voulait que le flic se réveille. Il voulait sentir la bouche de Butch sur lui, le pompant, le suçant…
Cette vision déclencha son Orgasme. Il ne put se retenir de hurler
-          Putain Butch….
Ce qui réveilla le flic, qui se trouva face à son ….fantasme ?
Fin !!
 
HOT III
Butch se releva d’un bond et bouscula V.
-          Putain qu’est-ce que tu fais ?
Vishous regarda le flic. Qu’est ce qu’il faisait, il se branlait, tiens la bonne blague ! Et puis merde !
-          J’étais en train de me branler devant un bon porno connard, TON porno !
-          Enfoiré, tu m’avais juré de ne pas lire dans mon esprit !
Vlan dans la gueule, next !
-          Ouais, mais là franchement les images étaient en 3D et en dolby stéréo, mon pote, impossible de faire abstraction !
Butch devint rouge pivoine. Pire, il sentait le devant de son pantalon mouillé, très mouillé.
-          C’est pas une raison pauvre connard ! TU N’AVAIS PAS LE DROIT !
Vishous le regarda d’un  air mauvais.
-          Arrête tes conneries, espèce de sale hypocrite ! Tu fantasmes sur moi. SUR MOI ! Tu t’es vu me baiser, m’enculer et c’est le cas de le dire…Et je devrais faire comme si de rien n’était !! Ben voyons ! C’est si facile…Assume le fait que tu me veux enfoiré ! Tellement que tu en rêves !
Butch se sentit mal face à cette putain de réalité longtemps dénié. Oui, c’était vrai, il voulait ce vampire. Il avait depuis très longtemps envie de se le faire. De le baiser. De sentir ses crocs sur lui. Mais merde, il n’était pas gay ! Il était parti à l’église, pas pour se confesser, oh que non. Il en aurait été incapable. Mais pour essayer de calmer ces pulsions coupables. Putain, il avait une femelle dans sa vie…Il ne voulait pas tout foutre en l’air parce qu’il crevait d’un désir monstrueux pour son coloc.
Vishous regardait ce mâle. Qui ne voulait pas assumer. Qui ne souhaitait pas tenter l’aventure. A cause de ses foutus préjugés de merde. Non-moi-suis-un-mec-un-vrai ! Suis pas une pédale ! Enfoiré ! Fini de jouer la comédie. Il le voulait, il l’aurait. Il se mit direct en mode prédateur, ses yeux devinrent brulant. Il se rapprocha doucement de son pyrochant…Se léchant les lèvres.
-          Allez Butch…Je sais que tu en as envie. Je sens ton excitation…Je sais que tu me veux…Imagine moi, soumis à tous tes désirs, tes envies…Tu pourrais me faire ce que tu veux.
Putain, Butch se vit sur le vampire, l’empalant comme un possédé. Il ferma les yeux sous cette vision insoutenable et tellement excitante. Non, il ne pouvait pas faire ça. Mais sa queue en avait rien à foutre de ce qu’il pouvait penser. Elle se redressa dans son pantalon, impatiente de vivre ses visions.
-          Mais si tu le peux…Viens…
Foutu tentateur. Il savait qu’il était à deux doigts de craquer. Il n’avait aucune volonté face à son envie dévorante de ce mâle.
Vishous continua.
-          Imagine, imagine tout ce que tu pourrais me faire. Je sais que tu le veux. Je sais que tu en crevé d’envie. Regarde, je m’offre à toi…
Le corps de Butch tremblait devant ses images évocatrices. Il allait craquer, il le sentait.
Vishous voyait bien que le mec était sous le fil du rasoir. Bientôt à sa merci. Putain sa queue devint encore plus dure. Ce que Butch regardait les yeux écarquillés de doute et de luxure. V s’en lécha les babines, de voir ce mâle incapable de détourner le regard de sa queue qui se gonflait encore plus sous cet hommage.
-          Hummm…Oui…J’aime ça ! J’aime quand tu me mates. Je sais que tu en veux de ma queue toute dure pour toi, rien que pour toi…Je veux sentir tes mains, ta bouche sur elle… Allez viens Butch…Tu vas kiffer !!
 
Incapable de se contenir, le flic se rapprocha de son tentateur en deux enjambés.
 
HOT IV
Butch se colla à son coloc. Qui rugit de contentement.
Putain, le mec était dans ses bras, enfin !
 
Les canines sorties, il attrapa la lèvre charnue du flic et la suça. Putain, c’était trop bon, trop puissant. Sa queue se colla à celle de Butch, lui faisant sentir toute la grosseur. Lui faisant sentir l’état dans lequel il était. Il entendit le flic soupirer de plaisir. Oh oui…
Ses mains partirent toute seules, sans commande.    Incapable de s’en empêcher, Vishous attrapa le tee-shirt de Butch et tira. Fort. Il entendit un bruit de déchirure toute à fait satisfaisant. Et surtout il avait accès à la peau du flic, chaude, douce.
 
Butch sentait les lèvres de son coloc sur sa bouche. Et il adorait ça. Un pur délice. Il en voulait plus, beaucoup plus. Il avait l’impression d’être un assoiffé. Il attrapa la tête du vampire pour mieux orienter le baiser. C’était devenu un Battle, à qui mettrait sa langue au plus profond. Puissant et jouissif. Il n’en avait rien à foutre de Marissa, du monde entier. Son univers s’était réduit à ce mâle. Ce vampire. VISHOUS.
Il lâcha les lèvres de son coloc, pour reprendre sa respiration.
-          Putain, retire tes frusques, V !
 
Il vit son coloc sourire. Lascif, luxurieux, orgasmique…
 
Vishous retira son tee-shirt. Puis il mit sa main devant sa braguette, dans l’intention évidente d’accéder à la requête de son coloc. Mais il s’arrêta, en sentant le regard brulant du flic sur lui. Humm…le mec était chaud comme de la braise. Il décida de monter la tension. Sans cesser de fixer le mec du regard, il commença à se caresser par-dessus son pantalon. Il vit que son flic reprenait difficilement sa respiration, incapable de se détourner. Son sourire se fit encore plus concupiscent. Alors que sa queue grossissait sous ce silencieux hommage.
- Tu veux ? Tu aimes ?
- Putain oui !
 
Vishous commença doucement, très doucement à se débraguetter. Butch le regardait, concentré sur lui. Lui seule. Putain il adorait ça !
 
Son engin sortit tout seul, de lui-même. Et là sous les yeux de son coloc, il commença à se caresser, jouissant du regard de son flic sur lui.
-          Tu aimes regarder hein Butch !
 
La langue pâteuse, le flic ne peut qu’hocher la tête.
-          Dis-moi ce que tu veux que je fasse, Butch !
-          Continues, bordel de merde, continues...
 
Le mouvement s’accéléra. Ce qui rendit le flic fou. Il voulait toucher cette barre dure et soyeuse. Il voulait en sentir la grosseur, la rigidité. Ses mains remplacèrent celle du vampire. Qui hurla de plaisir.
Continuant à regarder le guerrier, Butch entama un rapide mouvement de va et vient, admirant les tremblements du frère. Vishous ferma légèrement les yeux, mais il les rouvrit aussitôt, ne voulant pas perdre des yeux le spectacle de Butch en train de le branler. Putain ces mains, puissantes, faites pour tuer, mais aussi pour caresser. Mais V ne voulait pas être en reste. Il s’attaqua au devant du pantalon de son coloc. Le sexe sorti, impatient de recevoir le même plaisir. Vishous s’humecta la main, fixant Butch. Sa paume engloba le tour de la queue du flic, le faisant rugir de plaisir.
Les deux males se faisaient face, se branlant l’un l’autre, gémissant, feulant, se fixant pour appuyer dés qu’il le fallait, serré, les rendant dingues…
 
-          Putain comme j’ai envie de toi, feula Vishous, le corps tremblant !  je veux…je veux…
-          Qu’est ce que tu veux ? Murmura le flic
-          Je veux te baiser, Cop, te la mettre, sentir ton corps autour de ma queue !
 
Butch regarda son coloc. Bordel ! Lui aussi voulait sentir V, sa queue en lui. Il n’en revenait pas. Lui, un hétéro avait envie de se faire baiser par un mec. Et bien monté en plus. Il chuchota doucement.
-          Oui…
 
Ce qui scotcha le vampire.
-          Qu’est ce que tu as dit ?
-          Je t’ai dit oui !
 
En entendant ces mots, les instincts de V se déchainèrent. Sa queue prit les commandes. Le flic n’eut pas le temps de comprendre qu’il fut plaquer contre un mur et retourné. Son pantalon fut descendu d’un coup sec. Il sentit une érection monumentale se coller à ses fesses.
-          Courbes toi ! fit la voix rauque du vampire. Et tiens-toi bien.
 
Légèrement paniqué par ce qu’il avait déclenché, Butch se pencha contre le mur, regardant derrière lui. La vision qu’il vit le rendit flippé, mais aussi mort de désir. Un Vishous aux yeux flamboyant, la queue sortie du pantalon, des gouttes de spermes qui coulaient. Le vampire serrait les poings, essayant de se contenir. Les canines ressemblaient à deux dagues. Flippant, mais tellement érotiques.
V était incapable de se calmer. Il plaqua son coloc contre le mur, d’un baigne magistrale. Merde ! Il fallait qu’il se calme, sinon il allait le prendre à sec. Mauvais plan. IL recula de deux pas, le souffle court. Son torse emperlé de sueur. Il avait du mal à reprendre son souffle.
 
-          V ?
-          Attends mon pote ! Faut que je me calme sinon je vais te faire mal…Et ça je ne le veux pas !
 
Le flic resta immobile. En attente. Il ferma les yeux. Au bout d’un moment, il sentit la main du vampire lui attraper sa pine et commencer à le branler. Tandis qu’il sentait sur son dos le souffle chaud et les lèvres brulantes du vampire. Qui l’embrassait, le mordait légèrement. Du sperme coulait le long de sa hampe, et Vishous en profita pour augmenter la cadence de sa main. Butch ne put s’empêcher de donner des coups de reins dans la main  du vampire. Il sentait son orgasme monter, monter…Jusqu’à qu’il gicle en hurlant, mouillant la main de V, qui se colla à lui, pour mieux ressentir les frémissements.
 
Le flic se demandait comment il pouvait encore tenir sur ses jambes après ce cataclysme orgasmique. Mais Vishous le tenait, continuant à le branler et à accompagner son orgasme.
 
Vishous n’en pouvait plus. Il voulait s’enfoncer dans le cul de son coloc. Il savait que ce serait chaud et étroit. Bordel, il en pouvait plus. Il retira sa main plein de sperme et attrapa sa propre érection, qu’il lubrifia.
 
Il colla son corps à celui de son flic et entama une descente vers l’endroit convoité. Ses doigts furetèrent vers le petit trou. Il entra une phalange. Le flic sursauta. Il le calma en lui murmurant tout ce qu’il voulait lui faire.
-          Putain Butch, c’est trop bon…Tu ne peux pas savoir comme j’ai envie de toi. Comme je te veux, mec…
 
Tout en lui parlant, il continua à insérer son doigt. Butch se crispa légèrement. Vishous attendit, immobile, le temps que le flic se fasse à la pénétration. Dés que Butch se détendit, V continua doucement, rajoutant un deuxième doigt, élargissant l’orifice. Il entama un mouvement de rotation, appuyant doucement sur la prostate du flic, envoyant des flèches de plaisir dans tout son corps.
Le flic sentait ce doigt en lui. Qui lui faisait du bien. Baissant son regard, il vit que sa queue s’était remise au garde à vous. Il n’en revenait pas. Il sentait la main de V l’envelopper, le foudroyant de plaisir.
-          Mon dieu, putain comme c’est bon !
-          Ca te plait, Cop ? Tu en veux plus ?
-          Ouais bordel…Ouais...
-          Ok, mon pote !
 
Vishous ne pouvait plus se retenir. Il retira doucement ces doigts. Sa queue se présenta d’elle-même devant l’orifice. Il poussa légèrement. Ce qui fit sursauter le flic.
-          Attends V !
 
Foutu attends ! Butch ne réalisait pas ce qu’il demandait. Mais V reprit sa respiration. On n’entendait que les souffles bruyants des deux colocs. L’air était saturé d’odeurs de sexe.
-          Continues mec !
 
Vishous s’enfonça lentement dans le corps de Butch. C’était trop bon ! Il continua sa progression, s’arrêtant dès que Butch s’agitait, reprenant du moment que le flic lui disait. Il le remplissait, l’élargissait. Et c’était incroyablement torride, chaud, brulant.
-          Putain mec je suis en toi ! Mon dieu, c’est incroyable ! J’adore ça…Et toi mon pote ? Dis-moi que tu aime me sentir ? Dis-moi que tu kiffes ?
 
Butch tourna sa tête pour regarder le vampire. Le mec tremblait de son effort pour rester immobile. Et comme le salop intégral qu’il était, ça le fit sourire.
-          Vas-y mec ! je veux te sentir jusqu’à la garde.
 
Il n’eut pas le temps de finir que V claqua ses hanches contre son cul. Le faisant hurler.
-          Merde, merde, merde…Désolée Cop, je ne peux pas m’empêcher. Bordel t’as le cul le plus chaud le plus étroit que j’ai connu…J’en peux plus mec…Je vais jouir…Bordel, jouis avec moi…
 
Vishous attrapa la queue de son coloc et la serra, le flic eut l’impression de partir sur orbite. La main du vampire prit une vitesse empirique, le faisant planer comme un malade, le rendant dingue…Il voulait, il voulait…Il sentait son orgasme monter de plus en plus haut, alors que le claquement du corps de V se faisait de plus en plus fort. Il sentait sa queue coulisser en lui, créant des pics de plaisir à chaque mouvements…Oui, il y était presque…Oui
Butch éjacula en hurlant, Vishous le suivit de peu, ancrant son engin au plus profond de son coloc…
 
Butch retomba contre le mur, sous la masse de son coloc, essayant de reprendre leur respiration !
 
FIN


Dernière édition par Kahinna le Jeu 27 Juin - 7:00, édité 1 fois
avatar
Kahinna

Age : 42
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : dans la piaule avec V et Z
Messages : 386
Points : 480

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par athena le Mer 13 Fév - 12:52

N'étant pas sur le face de book, c'est une découverte. C'est super d'avoir pensé à nous la proposer ici. Comme d'habitude, tu maîtrises (et ce n'est pas peu dire ...) !

athena

Date d'inscription : 18/10/2012
Messages : 15
Points : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par maya96 le Mer 13 Fév - 13:35

I love you La sainte de l'érotisme indubitablement Wink
avatar
maya96

Age : 33
Date d'inscription : 16/07/2012
Localisation : Groeland jusqu'en mai
Messages : 505
Points : 516

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Amheliie le Mer 13 Fév - 16:29

!toujours aussi bien K !!! :p
avatar
Amheliie

Age : 19
Date d'inscription : 13/07/2012
Localisation : Nice; France
Messages : 262
Points : 280

http://vampiresetrockstars.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par tif le Mer 13 Fév - 17:42

Merci kahinna je l'avais lu sur Facebook mais je lai relu avec plaisir trop fort les fantasmes je veux les même ^^

tif

Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2012
Localisation : grenoble
Messages : 60
Points : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Tahlly le Mer 13 Fév - 17:46

Whaou Kahinna !!! Chaud !!! J'ai besoin d'une douche froide et vite !

Bravo !
avatar
Tahlly

Age : 29
Date d'inscription : 10/07/2012
Messages : 295
Points : 300

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Gagaelle le Mer 13 Fév - 18:11

Sympa ^^ Bravo Kahinna.
avatar
Gagaelle

Age : 26
Date d'inscription : 23/08/2012
Localisation : L'Autre Côté
Messages : 1378
Points : 1407

http://le-blog-de-gds.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Founa le Jeu 14 Fév - 0:41

*Pars prendre une douche froide pour me calmer, et reviens* Merci K Very Happy
avatar
Founa

Age : 29
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Dans mon pieu avec mon Kindle
Messages : 379
Points : 372

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Kahinna le Jeu 14 Fév - 14:45

Remercier Cop les filles...Car je vous avoues franchement que je n'ai pas pensé une minute à la mettre à la piaule cette petite fic !!
Merci Cop d'avoir pensé aux filles qui ne sont pas sur la face de book lol

Et moi je vous remercie pour vos coms toujours aussi elogieuses...Merci beaucoup

Bises
avatar
Kahinna

Age : 42
Date d'inscription : 11/06/2012
Localisation : dans la piaule avec V et Z
Messages : 386
Points : 480

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Founa le Jeu 14 Fév - 15:18

Alors merki Cop I love you
avatar
Founa

Age : 29
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Dans mon pieu avec mon Kindle
Messages : 379
Points : 372

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par maya96 le Jeu 14 Fév - 19:46

thank you copgirl Very Happy
avatar
maya96

Age : 33
Date d'inscription : 16/07/2012
Localisation : Groeland jusqu'en mai
Messages : 505
Points : 516

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Cigüe le Ven 15 Fév - 14:18

Toujours aussi bon même après une énième lecture...

Par contre... La grosse écriture du fichier... Pas pratique quand on essaie d'être discrète sur le lieu de taf *ne dira pas les remarques qu'elle a reçu en s'apercevant de ça*

Bref ! On adore et on en redemande !
avatar
Cigüe

Age : 26
Date d'inscription : 26/06/2012
Messages : 117
Points : 132

Revenir en haut Aller en bas

Re: FIC HOT

Message par Amy W.Key le Ven 15 Fév - 14:20

AHAHA Cigue, il m'est arrivé la même chose !
avatar
Amy W.Key

Age : 23
Date d'inscription : 25/01/2013
Localisation : Nantes
Messages : 132
Points : 149

http://www.fanfiction.net/~amywkey

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum